Salut

Quand on salue par exemple quelqu’un de l’autre côté de la rue, ce n’est pas pour débuter une conversation avec la personne. C’est souvent juste pour lui dire qu’on l’a bien reconnu.

Idem pour le salut militaire, c’est un signe de reconnaissance envers une personne (#salutnazi) ou un pays.

Dans le salut distancié des asiatiques, ont voit également très bien qu’il s’agit d’une forme de respect, de reconnaissance de l’autre.

D’ailleurs si on regarde plus en détails les différentes définitions de verbe saluer, on voit bien que il y a de la reconnaissance à tous les étages

  1. Donner à quelqu’un une marque extérieure de civilité, de respect, quand on se trouve en sa présence ou quand on le quitte.

2. Adresser à quelqu’un ses compliments à la fin d’une lettre ou lui transmettre le salut d’une autre

3. Honorer quelqu’un, quelque chose du salut militaire ou d’une des marques de respect prévues.

4. Accueillir quelqu’un, un événement de telle ou telle façon, par des manifestations d’approbation ou d’hostilité.

5. Rendre hommage à une action, à une qualité de quelqu’un, en reconnaissant leur valeur, en soulignant les sentiments de respect et d’admiration qu’elles inspirent.

6. Reconnaître quelqu’un en tant que tel, célébrer, exalter en lui tel aspect de sa personnalité jugé méritoire.

close

Envie de creuser le sujet du besoin de reconnaissance ?

Recevez les prochains exemples directement dans votre boîte email.
Votre adresse ne sera pas utilisé pour autre chose